Prisoner of Society Hero?

Pendant que certains explosent tous les scores sur Guitar Hero sans se poser la moindre question, Korben a déniché une vidéo sur Youtube où un groupe de JV (j’ai appris hier sur M6, que les policiers désignaient ainsi les jeunes voyous) s’en donne à coeur joie sur la chanson de The Living End, Prisoner of Society. Le plus simple c’est d’y jeter un coup d’oeil…


Là où je tique par rapport à Korben c’est qu’il se demande pourquoi ils ont fait ça… Just 4 Fun?
A première vue, j’ose espérer que non, pas uniquement, avec des lyrics aussi explicites que ceux de cette chanson.

Well we don’t need no one to tell us what to do
Oh yes we’re on our own and there’s nothing you can do
So we don’t need no one like you
To tell us what to do

Si cette chanson ne veut rien dire pour eux, ces gars baissent de trois degrés dans mon estime (et trois degrés c’est beaucoup!). Je ne veux juste pas y croire. Pourquoi?
Parce que le vélo (vaine tentative d’évasion dans une chanson nommée “Prisoner of Society”); parce que la symbolique de la nuit (ambiance héros traqué par une horde de zombies à la Brain Dead); parce que la reprise d’une chanson très antisociale dans un jeu commercial…
Quoi qu’il en soit, on admirera au moins le parfait ajustement des marques au sol et de la musique…

Mon sentiment est donc que ça manie trop de symboles pour n’être que “Just 4 Fun”…. Trop brained.
Soit c’est une pub déguisée pour Guitar Hero et on s’est bien tous fait enfler en bavant sur cette vidéo, soit les auteurs sont des génies. Des génies avec beaucoup de temps libre.
Sinon c’est un pub déguisée pour le dernier album de The Living End qui est sorti cette année et se nomme White Noise

Une vidéo qui soulève des questions comme le bassiste de The Living End soulève sa contre-basse.

Une vidéo qui soulève des questions comme le bassisite de The Living End soulève sa contre-basse.