Etape 3: Rethymnon –> Gorges de Samaria –> Rethymnon

Si la Grèce est un pays splendide, la Crète en est la plus belle île, et les gorges de Samaria en sont le joyau.

Nous sommes en route vers 10h pour aboutir aux gorges de Samaria. Non sans avoir admiré des paysages à couper le souffle et longé des précipices impressionnants!

Crète - 054

Crète - 064

Pour visiter ces gorges, situées au coeur des montagnes blanches (point culminant: 2116m quand même, avec une entrée des gorges à 1236m et la sortie au niveau de la mer: sacré dénivellé que l’on peut descendre sur 15,7km) :-)

Les gorges sont protégées par un parc national sévérement gardé. Il faut préciser que le Crétois de base est difficilement déridable, il garde son arme à portée de main et il ne plaisante pas avec la protection de son patrimoine (il a bien raison, d’ailleurs). Cela ne l’empêche pas d’être sympathique et courtois ;-)

Donc durant la descente, interdiction de:

  • chanter
  • fumer
  • grimper
  • prendre des cailloux
  • quitter le sentier
  • nager
  • crier
  • camper
  • prendre un chien
  • chasser
  • cueillir des fleurs
  • et bien sûr faire un barbecue lol

Ceci dit, la descente se fait sur des pierres glissantes et on longe le ravin. Pour admirer le paysage grandiose, mieux vaut faire des pauses fréquentes et faire attention où l’on pose le pied.

Crète - 081

Nous avons croisé les éboueurs locaux, qui à leurs heures, servent aussi d’ambulance.

Crète - 078

Une randonnée facile selon le guide mais en tout cas pas pour les chochottes selon nous. Mieux vaut partir avec de bonnes chaussures et une gourde que l’on peur remplir à chaque source rencontrée.

Crète - 093

Cette randonnée est une belle métaphore de la vie à deux: attention où vous mettez les pieds, il faut du courage, de la ténacité, mais l’on peut compter sur l’autre et au final, cela en vaut la peine.

Crète - 107

Ce fut une sortie extraordinaire par le cadre, magnifique, il y a aussi de nombreuses légendes attachées à ces gorges, la mythologie s’est beaucoup inspirée de ce cadre. Les paparazzi signalent que Zeus en est un habitué.
Nous en sommes sortis enchantés, dépaysés mais épuisés. Nous avions tous deux le sentiment d’être seuls au monde!

Morale de la journée: Qui fait le malin, tombe dans le ravin!

Etape 4

Etape 2: Rethymnon –> Moni Prévéli –> Plakias –> Spili –> Rethymnon

Pour notre premier jour en Crète, nous avons décidé de faire soft en commençant par traverser l’île du nord au sud avec en vue le monastère de Prévéli et la cité balnéaire de Plakias.Prise de contact avec le pays: les gens sont accueillants et le mode de vie est dicté par le soleil écrasant. Les maisons blanches contrastent avec le ciel bleu profond. Le cadre montagneux est bien souvent grandiose. Les vieux ont vraiment l’air d’avoir 150 ans!

Crète - 019

L’eau est une richesse sur l’île et la moindre source attire les maisons.

Dans les petits villages reculés, à 13h, il n’y a que les touristes et les chiens (et encore!) qui quittent la fraîcheur des maisons! dog
Crète - 018
Les routes sont tout sauf bien indiquées, la plupart des villages ne figurent pas sur la carte. Il n’y a le plus souvent aucune alternative étant donné le nombre (très) limité de routes qui s’offrent à nous!

Nous arrivons donc sans encombre au Monastère qui, comme souvent en Crète, se trouve au bout d’une route qui ne mène que là et qui finit en impasse! La visite de ce magnifique, bien qu’un peu austère, monument est dépaysante (on se croirait chez les Mormons): les femmes qui ne sont pas habillées “correctement” se voient revêtues d’une magnifique jupe (faite maison par les moines??!) et un châle pour couvrir jambes et épaules. Nous n’avons heureusement pas ce problème et nous esquivons le prêt à porter crètois, smart ouf! Ca ne rigole pas dans le joli monastère, on ne peut pas prendre de photos à l’intérieur. :-I

Les vieilles pierres nous inspirent et nous y allons de notre piécette dans une jolie fontaine “Santé, Bonheur & Robustesse”!

Crète - 025

Pit-stop à l’estaminet qui se trouve juste à la sortie de monastère (par 34°C à l’ombre, faut s’hydrater!). Heureusement, la Crète est ventée, ce qui permet de bien supporter la chaleur.
N’empêce que tout le monde se rue sur les sources et les “tavernas”!

Nous trouvant dans une impasse lol , nous faisons demi-tour et rattrapons la route vers Plakias qui est bordée par de splendides paysages.

Crète - 030

Arrivés à Plakias, nous cherchons une place pour nous garer: surprise crétoise nous trouvons sans aucune difficulté une place de parking gratuite en bord de plage puis un resto très sympa ou nous profitons d’ une place ombragée et d’une vue imprenable sur la mer: parfait pour déguster notre premier repas grec! (salade grecque pour Thomas et sorte de Panini grec très sympa pour Céline)

Crète - 033

Nous savourons le moment en nous disant qu’une telle place de parking et une telle place en terrasse auraient nécessité une belle empoignade sur la Côte d’Azur!

Nous enchaînons avec quelques heures de plage et de sauts dans les vagues de la Mer de Lybie (merci Khadafi!)

Crète - 039

Sur le chemin du retour, nous faisons halte à Spili. Ce petit village de montagne aux maisons serrées autour de sa fontaine aux têtes de fauve est pittoresque et romantique, avec ses ruelles en escalier…

Crète - 048

Etape 3

WLT @ FND

Le World Lancer de Chaise Tour s’arrêtait ce weekend à FND. Le record du monde a été établi à une distance de: jusqu’au pommier.

Perso, mon lancer a atterri chez le voisin. En ce moment, j’ai une loose qui me colle à la peau, ça en devient énervant. Je vais me faire démarabouter en Crète. :-)

Plein de saucisses, d’apéro et de gens sympas. On a rigolé comme des baleines. lol Charlie a fait péter une bonne playlist. [:-o

Il n’a pas plu (du tout). Pas une goutte. Pas une averse. D’ailleurs on a passé toute la soirée dehors.

De toute façon, Jonas, Bill et moi on s’était mis à l’abri de l’eau sous la nappe, donc on était au sec.

Charlie a des glaces très froides et un super nouveau salon.

A noter: L’absence remarquée de Sam. Lionel était inquiet. Touchant. cry1 Continue reading →