Tous les collégiens ne sont pas à nettoyer au Kärcher!

Certains de mes élèves sont gentils et reconnaissants! Ils m’ont offert, vendredi 15, deux bains de soleil.

Non sans m’avoir fait peur.

Il est déjà difficile de se faire une place sur le bain de soleil!


Il faut savoir en effet que certaines collègues, que nous pourrons qualifier de perverses, s’emploient à échafauder des plans machiavéliques, dans le but, certes louable, de préparer des surprises.
Mieux vaut ne pas être cardiaque au Collège Jean-Jacques Rousseau, car si la vérité est au bout du couloir, ce sont des scènes d’action dignes de Jack Bauer qui sont au coin du couloir…

Tout ça donc pour dire merci aux quatrième Van Gogh, qui redéfinissent encore et encore le terme (mais existe-t’il seulement?) “choupinous” .

Après une année de travail acharné, je pense avoir bien gagné le droit de me relaxer, main dans la main avec ma chère femme. Il ne nous reste plus qu’à nous faire une place à côté du chat. ;-)