J’aime bien Gravatar

Gravatar est l’abréviation de globally recognized avatar, un concept et un site créés par l’américain Tom Werner.
Sur le site de Gravatar, les utilisateurs peuvent créer un compte basé sur leur adresse mail et envoyer un avatar qui sera associé à leur compte.
Des plugins pour Gravatar sont disponibles pour les moteurs de blog les plus populaires (pour wordpress, il y a ainsi Gravatars2); quand l’utilisateur poste un commentaire sur un blog compatible gravatar en indiquant son adresse mail, le blog vérifie que cette adresse est associée à un avatar de Gravatar (si on disait à un gravatar?). Donc le gravatar est automatiquement affiché…

Les gravatars sont limités à une taille de 80 pixels sur 80. Si l’avatar n’est pas à la bonne taille, il est redimensionné. Chaque gravatar reçoit un indice type CSA (Interdit aux moins de 18, 16, 12) ce qui permet aux webmasters de contrôler le contenu des gravatars qui sont affichés sur leur site.

Pour éviter le spam, les adresses e-mail, qui sont transmises entre les blogs et les serveurs de Gravatar sont protégés avec une fonction MD5, ce qui empêche les robots spammeurs de récolter les adresses.

Pendant un certain temps, ce service gratuit est resté plus ou moins abandonné, mais la popularité croissante du service et les besoins en bande passante qui en découlent se sont fait ressentir pour ce projet jusque là 100% gratuit.

Le 15 février 2007, la version 2.0 du service a été lancée, autorisant un nombre illimité d’adresses mail et de gravatars par compte et consolidant les bases solides du concept. Depuis ce service a pris une nouvelle ampleur et avec ses problémes de jeunesse réglés, le site s’est logiquement fait racheté par la firme Automattic, qui gère déjà le destin de WordPress.com.

Que vous bloggiez ou simplement parcouriez la blogosphère, je vous conseille chaudement ce service simplissime qui fonctionne bien et apporte un petit plus à vos commentaires et à vos blogs!

http://en.gravatar.com/

La flamiche au Maroilles, straight from Thiérache! Big Up!

Raymonde, ma maman est la maître yoda incontestée de la flamiche (sans les grandes oreilles!). Et son savoir ancestral, issu de génréations et de générations de thiérachiennes est désormais gravé dans la pierre, elle le transmet à la planète entière depuis notre Thiérache natale par mon biais (et via internet). Bon stop à l’égo-trip et à ma mégalomanie galopante, ruez vous sur cette recette pour une fois non BDM et dégustez moi ça avec vos potes!

Read this doc on Scribd: Recette Flamiche
LA FLAMICHE AU MAROILLES Préparer une pâte levée pour 6 parts: 200 g de farine ● 75 g de beurre ● 1 bel œuf de ferme entier ● 1 belle pincée de sel ● ½ paquet de levure de boulanger ● 1 tasse d’eau tiède ● Disposer dans une terrine la Même emballé, ça risque de sentir fort! Image de gridboy63 farine, la levure en petits grains, le sel, l’œuf entier, l’eau tiède. A l’aide d’une main on pétrit la pâte vivement avec élasticité. Ajouter le beurre un peu ramolli à la température ambiante, l’incorporer du bout des doigts. Beurrer une tourtière, disposer la pâte au milieu, y déposer une cuillère de farine, aplatir avec la paume de la main, former les bords de la tarte à l’aide de l’index. Placer la tourtière une heure dans un endroit tiède sans courant d’air pour que la pâte lève. Lorsque la pâte est levée dans la tourtière, disposer dessus des morceaux de fromage Maroilles. Arroser légèrement le tout (sauf les bords) d’un oeuf battu avec trois cuillères à soupe de crème fraîche puis poivrer. Cuire la tarte au four bien chaud. L’odeur est forte mais ne vous laissez pas impressionner: ce plat est excellent! Servir dès que la Flamiche au Maroilles est cuite, dégustez avec une salade assez vinaigrée, une bonne bière du Nord (Ch’ti, 3 Monts, Choulette, …) et des tiots biloutes pour déguster tout ça! Rien de tel pour se mettre dans l’ambiance conviviale de « Bienvenue chez les Ch’tis! ». A ce stade là, ça sent vraiment vraiment fort! Image de mishmosh Recette de raymonde.harbonnier@gmail.com


Bon appétit bien sûr!